Visiter Cusco, ville emblématique du Pérou

Visiter Cusco, ce n’est pas simplement se rendre dans la capitale du mythique empire Inca, c’est aussi venir à la rencontre d’une véritable capitale archéologique de l’Amérique. Riche d’un glorieux passé, Cusco (que l’on peut également croiser orthographiée Cuzco) marque aussi un bon point de départ vers la Vallée sacrée des Incas, qui mène droit aux ruines du Machu Picchu.

Visitez Cusco, ville sacrée du peuple Inca

Terre de légendes, Cusco se situe à 3 400 mètres d’altitude dans le sud du Pérou comme également le non moins légendaire lac Titicaca, dans la cordillère des Andes. Pendant près de 150 ans, les Incas ont fait de Cusco la capitale de leur civilisation, et situaient Cusco au centre des 4 régions qui composaient leur territoire, si bien qu’ils surnommaient Cusco « le nombril du monde ». Par ailleurs, le nom « Cuzco » provient du terme quechua « qusqu » qui signifie « nombril ».

Le passé glorieux de l’ancienne capitale Inca demeure resplendissant, mais s’est depuis agrémenté de la trace du passage des Conquistadors espagnols au 16e siècle, qui a profondément marqué la ville. Ils ont par exemple érigé la cathédrale Notre-Dame-de-l‘Assomption sur la place centrale de Cusco, la Plaza de Armas.

A noté que la vieille cille de Cusco est inscrite en tant que site culturel au patrimoine mondial de l'Unesco depuis 1983 !

Puis, au fil de l’histoire, l’importance de Cusco a diminué au profit d’Arequipa ou Lima, la capitale du Pérou. Ce n’est qu’à partir de la découverte des ruines du célèbre Machu Picchu, au 19e siècle, que Cusco regagne de l’intérêt auprès des explorateurs et des voyageurs. Et ce ne sont pas les points d’intérêt qui manquent à Cuzco !

Découvrez la culture péruvienne lors de votre visite de Cusco

L’une des premières choses qui frappe en découvrant Cusco, hormis l’altitude qui peut rendre le souffle court, c’est l’intrigante harmonie qui règne entre les vestiges Incas et ceux laissés par les Conquistadors : ainsi, certains murs construits par les Incas sont toujours présents et côtoient ceux érigés par les Espagnols.

Si cette ville au cœur des montagnes dispose d’un cadre magnifique, il ne s’agit pas seulement d’en prendre plein les yeux : plusieurs musées présents dans la ville viennent retracer l’histoire du peuple Inca et viennent éclairer les voyageurs sur son remarquable passé. Et pour les plus gourmands, il est également possible d’aller faire un tour au ChocoMuseo, le musée du chocolat de Cusco.

Comme Tintin, venez découvrir le Temple du Soleil, qui était l’un des lieux les plus sacrés pour les Incas ! Ce temple autrefois recouvert d’or a souffert de l’arrivée des Conquistadors, et il n’en subsiste aujourd'hui que quelques ruines après avoir servi de base pour bâtir l’église Santo Domingo.

Mais si Cusco fascine autant et attire les visiteurs, c’est aussi parce qu’elle est le point de départ idéal pour s’engager dans la vallée Sacrée des Incas, qui longe la rivière Río Urubamba pour mener jusqu’au vertigineux Machu Picchu. C’est l’itinéraire privilégié pour marcher sur les traces des Incas et découvrir les nombreux trésors du Pérou ! Il est possible de partir pour un trek d’une semaine au Machu Picchu avant de revenir à Cusco. Tout simplement magique !

La magie Inca se prolonge notamment lors de Inti Raymi, « la course du soleil », fête la plus importante du calendrier Inca, qui est encore célébrée aujourd'hui tous les 24 juin. Les habitants de Cusco, les Cuzquéniens, célèbrent ce jour dans un festival de musique, de danse et de couleurs qui n’a certes plus grand-chose à voir avec les Incas, mais rappelle dans l’enthousiasme les racines culturelles de cette joyeuse ville. De quoi enrichir un peu plus votre visite de Cusco et se faire de jolis souvenirs.

Visiter Cusco est une expérience fabuleuse et pleine de charme, car elle nous plonge au cœur du monde Inca. Par ailleurs, Cusco était la capitale Inca, mais d’autres vestiges de leur culture sont toujours présents dans la région, et il serait dommage de ne pas les visiter : les terrasses de Moray, un ancien système agricole de terrasses disposées en amphithéâtre qui permettaient d’influer sur la température nécessaire à la culture de certaines plantes. Un véritable chef-d’œuvre technique qui vaut bien le coup d’œil.

Sur le chemin vers la vallée Sacrée, les salines de Maras peuvent également valoir le détour : sorte de marais salants au cœur des montagnes, elles se trouvent dans un canyon qui débouche sur la Vallée Sacrée avant un départ pour le Machu Picchu.

Découvrez nos circuits pour visiter la ville de Cusco :