Découvrir Palawan

La province de Palawan se trouve dans le Sud-Ouest des Philippines. L'île principale de cet archipel du même nom, large de 40 km et longue de 425 km, constitue la frontière entre la mer de chine méridionale au Nord-Ouest et la mer de Sulu au Sud-Est. La capitale Puerto Princesa occupe la partie centrale de l'île et se situe à 500 km de Manille. Palawan et les 1768 autres îles de la région comptent 740 000 habitants appartenant à 81 groupes ethniques différents.

Palawan est un véritable joyau vert, un paradis naturel où coexistent encore de grandes étendues de forêt tropicale, en plaine et en montagne. La jungle recouvre une chaîne de montagnes majestueuses qui s'étend sur l'ensemble de l'île principale. La montagne la plus haute est le mont Mantalingajan qui culmine à 2 086 m d'altitude. La forêt ancestrale est peuplée d'animaux rares, comme les pangolins, qui sont ici chez eux.

Les plages de fin sable blanc, les falaises de calcaire abruptes ainsi que les mangroves sculptent le paysage côtier de Palawan. Ce cadre idyllique composé de lagons turquoises et de nombreuses petites îles, souvent désertes, garantit un séjour magnifique, empreint de romantisme, de calme et de détente. La plupart des îles de la province sont entourées de récifs coralliens abritant une flore et une faune marines d'une richesse exceptionnelle. Les jardins sous-marins uniques, tels que les récifs de Tubbataha et la réserve marine d'El Nodo, font de la région l'un des sites de plongée les plus connus et passionnants du monde. Même les fascinants dugongs vivent très près des côtes. On ne peut qu'être émerveillé face à la beauté et la couleur de l'eau de mer. Le bleu indigo de l'océan ne cache pas les poissons ni les coraux; ces derniers sont très facilement visibles depuis la surface de l'eau, quelle que soit leur profondeur.

Les îles Calamian

Au Nord de l'île de Palawan se trouve l'archipel des Calamian. Ce monde insulaire est un petit paradis pour les amoureux de la nature et les vacanciers qui recherchent de belles plages. On y trouve d'innombrables baies recouvertes d'un sable à la blancheur éblouissante. Les visiteurs peuvent également emprunter des chemins de randonnées, et découvrir ainsi la forêt tropicale ancestrale et les tranquilles villages de pêcheurs. Le canal azur et émeraude séparant les îles de Coron et de Busuanga est d'une beauté incomparable. Alors que la voie navigable est délimitée d'un côté par les falaises calcaires de Coron, Busuanga se démarque par son paysage vallonné et verdoyant. Ce décor naturel semble tout droit sorti d'un rêve.

L'île de Calauit

Cette île est connue dans le monde entier pour sa faune sauvage. Depuis 1976, des ongulés d'Afrique (zèbres, girafes, gazelles et antilopes) peuplent l'incroyable réserve animalière de Calauit: le Calauit Game preserve & Wildlife Sanctuary. Dès les années 1970, l'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) avait demandé un plus grand engagement envers la protection de ces régions sauvages. C'est ainsi qu'est née cette réserve, sur l'initiative de l'ancien président des Philippines, Ferdinand Marcos. Outre ces espèces exotiques, la réserve abrite également de nombreux animaux endémiques en voie d'extinction, tels que le calao de Palawan, le chevrotain de Balabac ou encore le petit chat-léopard.

L'île de Coron

L'île romantique par excellence, Coron se caractérise par ses hautes falaises de calcaire, une végétation luxuriante et des baies exceptionnelles. À l'intérieur de l'île, on découvre7 lacs de montagne à l'eau translucide, tous plus beaux les uns que les autres. Les amoureux de la nature auront tout intérêt à parcourir les chemins de randonnée qui traversent l'île. Le long des chemins, de nombreuses espèces animales et végétales endémiques vous attendent. Coron ne compte que très peu d'habitants, et notamment le peuple semi-nomade des Tagbanua, dont le territoire est protégé et inaccessible aux voyageurs. Le centre d'information du centre culturel Tagbanua de Coron, sur l'île de Busuanga, vous informera sur les lacs et les plages de l'île ouvertes aux visiteurs.

El Nido et l'archipel Bacuit

C'est une petite ville portuaire paisible située sur la côte Nord-Ouest de Palawan et entourée d'un magnifique paysage côtier et d'eaux cristallines. Au large se trouve l'archipel Bacuit, rassemblant 485 îles, aux imposantes falaises de calcaire noir, aux plages et aux criques pittoresques abritant de magnifiques lagons.

Cette région est le lieu de prédilection des voyageurs en quête d'harmonie avec la nature et de tranquilité.

Au-dessus de l'eau, une végétation tropicale luxuriante s'épanouit, tandis que les fonds marins abritent l'un des jardins océaniques les plus riches des Philippines. La réserve marine d'El Nido se pare de magnifiques coraux colorés, peuplés d'innombrables poissons et de mammifères marins que l'on peut observer depuis un bateau. Une multitude d'activités de détente et d'aventure vous sont proposées dans les complexes hôteliers: Kayak, canoà", snorkeling, plongée et détente sur les nombreuses plages de sable, fin et chaud... laissez-vous envoà"ter par El Nido et ses richesses naturelles!

La rivière souterraine de Parc National de St. Paul

Sur la côte Ouest de l'île de Palawan, à 81 km du centre-ville de Puerto Princesa, le parc, inscrit au patrimoine naturel mondial de l'UNESCO depuis 1999, tient sa particularité de son paysage karstique spectaculaire et de son impressionnant complexe souterrain formé de la plus longue rivière souterraine navigable au monde (d'une longueur supérieure à 8 km).

La rivière souterraine qui coule le long de la grotte de St. Paul par une ouverture abyssale débouche à la lumière du jour sur un grand mur calcaire pour se jeter directement dans la mer de Chine méridionale. Situé à 20 min en bateau, Sabang est le lieu d'embarquement idéal pour naviguer sur la rivière souterraine et partir à la rencontre des nombreuses espèces de chauve-souris qui peuplent ces grottes. Les galeries et les cavités présentent d'étranges formations rocheuses, de gigantesques colonnes et d'innombrables stalactites! Le village de pêcheurs de Sabang, situé dans une baie pittoresque, sur les flancs d'une région montagneuse très boisée, est également une bonne étape où l'on trouve de très bons complexes hôteliers. L'environnement luxuriant de Parc Naturel est composé de mangroves et de forêts tropicales qui recouvrent les plaines et les montagnes. De nombreux animaux endémiques ainsi qu'une étonnante diversité florale font toute la particularité de ce riche écosystème.

Les visiteurs qui souhaitent découvrir la splendide forêt littorale et montagneuse peuvent y accéder par le MonkeyTrail et le Jungle Trail qui sont des chemins forestiers ancestraux.

Le Tabon Cave, Quezon

Dans un petit village de pêcheurs appelé Quezon, sur la côte Sud-Ouest de l'île de Palawan, se trouvent les célèbres grottes de Tabon, un gigantesque complexe comportant plus de 200 grottes. Ces grottes sont "le berceau de la culture philippine", car c'est ici que l'on a découvert le plus ancien squelette humain des Philippines dont l'existence remonte à plus de 22 000 ans. Les chercheurs ont trouvé à ses côtés des outils en pierre et d'autres reliques, dont certaines seraient encore plus anciennes. Quelques-unes de ces découvertes sont exposées au Musée Palawan à Puerto Princesa. Parmi les 29 grottes explorées, seules 7 d'entre elles sont ouvertes au public. Il faut compter environ 30 min en "outrigger", un bateau-pirogue à balancier, pour rejoindre l'entrée des grottes depuis Quezon.

Puerto Princesa

Pour la plupart des visiteurs, Puerto Princesa constitue la porte d'entrée dans la forêt tropicale de Palawan. Cette ville de 100 000 habitants et capitale de la province, se situe au centre de l'île principale et s'étend sur plus de 200 000 hectares, allant de la côte Est jusqu'à la côte Ouest. Dotée d'un grand port, la ville a une vocation commerciale forte. Puerto Princesa se distingue par sa remarquable propreté: le comportement éco-citoyen exemplaire de ses habitants et la mise en place par la municipalité de l'une des meilleures politiques de gestion des déchets, ont permis à Puerto Princesa d'être très souvent récompensée pour son respect de l'environnement. Le centre-ville accueille le Musée de Palawan qui héberge de nombreuses expositions traitant de l'histoire naturelle et culturelle de la province.

La baie de Honda

A 12 km au Nord du centre-ville de Puerto Princesa se trouve la baie de Honda, véritable paradis balnéaire qui incite à l' "Island Hopping"(sauts d'île en île). La baie est composée de nombreuses petites îles pittoresques, aux plages se sable fin, entourées de sites fabuleux pour les plongeurs et amateurs de snorkeling. Les récifs coralliens aux couleurs somptueuses, aux formes diverses et impressionnantes sont encore intacts. Ils bordent les plages paradisiaques et transformeront vos excursions quotidiennes en expériences inoubliables. Le récif corallien situé entre les îles de Pandan et de Canon ainsi que le récif situé au large de Snake Island, sont véritables bijoux. Sur les îles Meara Marina et Starfish, vous trouverez des hébergements très romantiques. De l'embarcadère de Sta. Lourdes, il faut compter environ 15 à 20 min en bateau pour se rendre sur l'île.

Les spots de plongée de Palawan : un cosmos sous-marin

La province de Palawan est connue dans le monde entier pour ses spots de plongée spectaculaires. Outre les raies manta et les requins, vous aurez peut-être la chance inouïe d'apercevoir des dugongs. En plus de l'extraordinaire Tubbataha Reef Marine Park, situé dans la mer de Sulu à environ douze heures de bateau de Puerto Princesa, les alentours de l'île de Palawan regorgent de jardins sous-marins aux espèces très diverses. Pour les aventuriers et les explorateurs, la plongée est le moyen idéal de découvrir les nombreuses épaves gisant dans les profondeurs cristallines.

Les fonds marins des îles Calamian

L'archipel situé au Nord de la région de Palawan offre non seulement de très belles plages et une nature à l'état sauvage, mais également des fonds marins aussi fascinants que variés. La région est devenue célèbre pour ses nombreuses épaves, principalement des bateaux de guerre échoués durant la Seconde Guerre Mondiale. Au large de Taget Island, au Sud de Busuanga, on ne compte pas moins de douze bâtiments de la flotte japonaise coulés par l'US Navy en 1944. Celles qui se trouvent autour de Calauit et de Coron sont beaucoup plus variées. La grande diversité de la faune et de la flore des fonds marins offre, sans contexte, l'un des plus grands plaisirs de ces îles.

El Nido Marine Reserve

Cette réserve n'est pas uniquement un paradis pour les vacanciers en quête de plages, mais c'est également l'eldorado des plongeurs. Les récifs coralliens présentent une diversité biologique incroyablement riche, ce qui attire régulièrement différentes espèces de requins et de raies manta. Ici, les plongeurs peuvent enfin réaliser leurs rêves les plus audacieux, comme par exemple, celui de rencontrer un dugong en liberté. Ces mammifères marins herbivores, aujourd'hui très rares, appartiennent à l'ordre des siréniens. À en croire les vieilles légendes marines, leurs chants envoà"tants auraient fait périr de nombreux navigateurs et donné naissance au fameux mythe des sirènes! Ils possèdent une nageoire caudale divisée par une torpille, et peuvent peser plus d'une demi tonne.

Tubbataha Reefs

Situé au milieu de la mer de Sulu, le parc marin du récif de Tubbataha ne compte pas moins de 33200 hectares et protège deux îlots coralliens, ainsi que deux atolls aux vastes lagons. Ceux qui auront la chance de plonger à cet endroit penseront probablement qu'il s'agit du site de plongée le plus spectaculaire au monde! La richesse exceptionnelle de ses espèces et son incroyable disposition à accueillir des oiseaux et tortues de mer, a conduit l'UNESCO à inscrire ce lieu au patrimoine naturel mondial en 1993.