Découvrir Bohol

Bohol est l'une des provinces idylliques de la région des Visayas. Outre l'île principale, ce superbe archipel comprend 61 îles de plus petite taille. Tagbilaran City, la capitale, se trouve sur la côte Sud-Ouest. La province compte plus d'un million d'habitants qui parlent essentiellement le boholano, l'anglais et le tagalog. Les Boholanos sont un peuple particulièrement pacifique et calme. Gentillesse et hospitalisé sont deux valeurs profondément ancrées dans leur cœur.

L'évocation de Bohol fait inévitablement penser aux chocolats Hills, cet ahurissant paysage de collines au centre de l'île qui a rendu la province célèbre dans le monde entier. Bohol a toute fois bien plus à offrir. Elle héberge une faune et une flore aussi riches que rares parmi lesquelles l'amusant tarsier qui, par sa taille minuscule et ses grands yeux disproportionnés, enthousiasme et surprend les enfants comme les adultes. Cette île tropicale renferme de véritables trésors naturels. Des paysages fluviaux sauvages le long des rivières Loboc et Inabanga, la précieuse mangrove, d'innombrables cascades et de fascinant réseaux de cavernes font de Bohol un lieu enchanteur pour les amoureux de la nature et les randonneurs.

Les plages de Bohol sont également uniques en leur genre, et en particulier les plages paradisiaques de l'île de Panglao,qui attirent les amateurs de farniente, de snorkeling et de baignade du monde entier. Les plongeurs sous-marins sont également comblés : les sites situés à l'Ouest et au Sud sont spectaculaires et comptent parmi les plus beaux de toute l'Asie. Des requins-baleines, de grands bancs de requins marteaux et des raies manta vont et viennent autour de petites îles au large de la côte pour le plus grand bonheur des plongeurs.

Des Collines de chocolat

Les célèbres Chocolate Hills, ou " collines de chocolat ", hautes de 30 à 50 mètres, créent au centre de l'île de Bohol un paysage unique au monde. Leur forme régulière pourrait laisser croire qu'elles sont l'ouvrage d'un paysagiste merveilleusement doué. Or, ces 1'268 collines sont pourtant bel et bien l'œuvre de la nature. Leur origine est à rechercher sous la mer, puisque la roche calcaire qui les compose s'est constituée il y a plusieurs milliers d'années à partir de coraux et algues marines. De forme conique à la base, ces collines de calcaire se sont progressivement érodées jusqu'à obtenir aujourd'hui leur forme arrondie. La légende est cependant bien différente. Ces collines ne seraient pas moins que les larmes pétrifiées versées par le géant Arogos à la mort de sa bien-aimée, la belle Aloya. Deux lieux permettent de découvrir cet étrange paysage: la ville de Carmen, à l'Est des collines, et Sagbayan, à leur frontière Ouest. D'importants aménagements ont été réalisés à Carmen, dont l'installation de plateformes panoramiques. En gravissant les 214 marches, on accède alors à un splendide point de vue pour contempler les collines. Ces dernières doivent d'ailleurs leur nom à la couleur qu'elles prennent durant la saison sèche. De L'herbe brune recouvre alors leur surface, rappelant la délicieuse couleur du chocolat.

Des lutins aux grands yeux vifs

Un séjour à Bohol implique le plus souvent de rendre visite aux plus singulières créatures des Philippines, lestarsiers, qui sont ici au centre de toutes les attentions. Ces minuscules primates de la taille d'un rat ont des yeux 150 fois plus gros que ceux de l'homme, si disproportionnés à leur corps. Ceci leur confère une excellente vision de nuit. Ce sont d'ailleurs des animaux nocturnes qui, à la nuit tombée, se mettent à chasser insectes, amphibiens, petits oiseaux et reptiles.

À défaut de voir évoluer ces tarsiers en liberté, on peut les observer à loisir dans les réserves naturelles qui leur sont dédiées à proximité de Corella, au Sud-Ouest de Bohol. Des guides proposent aux visiteurs de se promener dans la forêt secondaire clairsemée où les tarsiers vivent en petits groupes.

Excursions fluviales sur l'Inabanga et la Loboc

Sous les tropiques, les excursions fluviales constituent une expérience inoubliable, notamment en raison de la diversité végétale des rives et de la faune présente. Et lorsque ces cours d'eau ont en plus l'avantage de traverser un paysage pittoresque à proximité de charmants villages, la croisière devient incontournable. Les rivières Loboc et Inabanga font parties de ces cours d'eau enchanteurs. L'Inabanga est la plus grande rivière de Bohol. Longue de 25 km, d'une profondeur pouvant atteindre les 10 mètres, elle décrit ses méandres au Nord-Ouest de l'île. Ses rives sont bordées de parcs naturels, de villages de pêcheurs et d'églises anciennes qu'il est possible de visiter. La caverne souterraine Macaban, dont l'entrée est visible depuis la rivière, constitue également un point d'intérêt à découvrir. Les croisières sur la rivière Loboc font partie des activités les plus courues de Bohol avec la visite des Chocolate Hills. A bord de restaurants flottants ou de pirogues, les bancas, ces croisières vous font remonter la rivière, du pont Loay (à une vingtaines de kilomètres à l'Est de Tagbilaran City) aux chutes Busay. Une végétation tropicale composée de cocotiers et de palmiers nipas borde cette rivière tout au long de ses 20km. La jungle autour de la rivière Loboc est d'ailleurs très appréciée des cyclistes et des randonneurs.

Une forêt sur échasses

Bohol est l'une des rares provinces du pays à posséder des mangroves aussi étendues. On les trouve sur le littoral et le long des rivières. Les mangroves constituent un groupement végétal très particulier qui se distingue des autres types de forêt par de nombreux aspects. Leur caractéristique la plus visible est sans doute la présence des racines-échasses des arbres qui permettent à ces derniers de s'ancrer fermement dans le sol marécageux et qui contribuent à leur oxygénation. Les mangroves font également offices de pouponnières pour de nombreuses espèces de poissons. Elles retiennent la vase des rives et rivages et protègent ainsi les fragiles récifs coralliens.

La mangrove de Banacon Island au Nord de l'île principale vaut particulièrement le détour. La région qui avait subi une déforestation totale a été reboisée dans les années 1950. De nombreux sentiers serpentent cette zone à l'histoire naturelle et à la civilisation très riche. La mangrove Candijay, sur la côte orientale de Bohol, vaut également la peine d'être vue. L'écotourisme prospère aujourd'hui dans cette région reboisée et protégée par la Panadtaran Mangrove Association, essentiellement constituée de pêcheurs et de fermiers locaux. Cette association propose des randonnées très instructives, des promenades en canoà" et des excursions ornithologiques.

L'église de l'Immaculée Conception

L'église de l'Immaculée Conception se trouve au bord de mer dans la ville de Baclayon, sur la côte Sud de Bohol. C'est l'une des églises jésuites les mieux conservées de la région. L'imposant édifice en pierre de corail, avec sa superbe voà"te, a été achevé en 1727. Il abrite également un cachot où l'Eglise Catholique enfermait autrefois ceux qui se rendaient coupables d'infraction à la loi. À côté de cette splendide église, se tient un musée de reliques et d'objets chrétiens anciens.

L'église de Loboc

Au début du 17ème siècle, l'église de Loboc devint un lieu de pèlerinage célèbre lorsque Saint Alonso de Humanes y fit sa dernière demeure. La façade est de style baroque, le pérstyle est en revanche d'inspiration néoclassique. De nombreuses sculptures sur bois en filigrane, des vitraux artistiques et un plafond doré ornent l'église. Cette dernière est par ailleurs facilement accessible en bus ou en taxi depuis Tagbilaran City, puisqu'elle n'est située qu'à 25km à l'Est de la capitale.

L'église Nuestra Senàµra de la Luz

Cette église, située à Loon, sur la côte occidentale de Bohol, constitue la plus belle église de la province et date du 19ème siècle. Le cloître attenant abrite aujourd'hui une école. Un imposant escalier de 174 marches, qui serait le plus long escalier du pays, relie l'édifice à Napo au centre ancien de Loon.

L'église de Santa Monica

L'église de Santa Monica, située à Albuquerque, au Sud de Bohol, a été érigée à la fin du 19ème siècle. Son magnifique clocher et l'imposant passage voà"té qui relie l'église au cloître sont spectaculaires.

L'île de Panglao

Panglao est une île paradisiaque bordée de plages de carte postale. Elle renferme de magnifiques curiosités touristiques telles que la mystique grotte Hinagdanan. Deux ponts permettent de rejoindre Panglao Island depuis Bohol, près de Tagbilaran. L'île est divisée en deux districts, Dauis au Nord et Panglao au Sud.

La grotte Hinagdanan

On compte plus de 1400 grottes dans toute la province de Bohol. La grotte Hinagdanan (Hinagdanan Cave) dans le district de Dauis, est l'une des plus célèbres. La lumière pénètre dans cette immense cavité de calcaire grâce à deux entrées et à des puits de lumière naturels. Il est possible de profiter d'une baignade rafraîchissante dans le mystérieux lac aux reflets chatoyants. Par ailleurs, les formes harmonieuses des innobrables stalactites et stalagmites ravissent les passionnés de photographie.

La ferme aux abeilles de Bohol

Au programme: détente, bien-être, cuisine saine et chambre avec vue fantastique sur la mer. La Bohol Bee Farm est une ferme insolite, située sur un récif à Dauis sur Panglao Island. Elle est entourée de plantes tropicales, d'un joli jardin et d'un grand nombre de ruches. Des hamacs accrochés entre les arbres et des chaises longues disposées autour de la piscine invitent à la relaxation. Les hôtes sont choyés au restaurant où leur est servi, entre autres, légumes bio venant du potager et salades agrémentées de fleurs comestibles. Des thérapeutes expérimentés proposent des massages corporels et des thérapies spirituelles dans l'Open Air Spa. La ferme aux abeilles a pour ambition de montrer comment il est possible de produire en harmonie avec la nature des produits saints qui, en plus d'épargner l'environnement, apportent tous leurs bienfaits aux hommes. Une atmosphère détendue et paisible règne dans cette ferme, lieu unique pour parvenir à un équilibre physique, psychique et spirituel.

Palmiers et sable fin

L'île de Panglao est réputée pour ses magnifiques plages de sable blanc. Les plus célèbres sont Alona, Bolod, Bikini et Doljo Beach. Ces plages sont parfaites pour des vacances reposantes en famille ou comme points de départ d'excursions au cœur de la biodiversité sous-marine. Des sites de plongée et de snorkeling se trouvent très souvent à proximité directe des plages.

La plage d'Alona

La plage d'Alona (Alona Beach) s'étend sur 1,5km sur la côte Sud-Ouest. Elle est considérée comme la plus belle plage de Panglao, notamment en raison de son sable blanc à la texture fine et poudreuse. Divers complexes hôteliers abrités par l'ombre des cocotiers soignent leurs hôtes en leur offrant des mets variés. On trouve également sur la plage, quelques écoles de plongée qui proposent des cours et louent l'équipement nécessaire. Alona Beach est un véritable Eden pour tous ceux qui souhaitent observer le ballet aquatique bigarré qui se tient à quelques mètres de la plage. Équipé simplement d'un masque et d'un tuba, on peut parfaitement partir à la découverte du proche récif. Mais pour les amateurs de sensations fortes, il est tout à fait possible de louer un bateau et de se rendre jusqu'aux récifs plus profonds des îles avoisinantes.

La plage de Dumaluan

La plage de Dumaluan (Dumaluan Beach) rejoint l'extrémité Est d'Alona Beach. C'est la plage préférée des habitants de l'île en raison de son eau peu profonde d'un bleu clair scintillant. C'est également la plage idéale pour les familles avec enfants qui profitent ici de leurs vacances balnéaires et peuvent trouver de très jolis emplacements pour pique-niquer. C'est aussi sur cette plage que se trouve le très sélect Bohol Beach Club, lieu de détente parfait pour tous ceux qui tiennent à préserver leur intimité.

La plage de Bikini

Cette jolie plage n'est située qu'à huit kilomètres de tagbilaran City. Sable merveilleusement blanc, palmiers, cabanes en nipa et bancs font de Bikini Beach un lieu d'escapade apprécié des vacanciers et des citadins.

La plage de Doljo

Une eau profonde et calme, des récifs coralliens intacts et une faune marine variée rendent Doljo Beach particulièrement attrayante pour les plongeurs. On y trouve également en abondance des coquillages aux formes et couleurs les plus diverses.

Rencontre avec des dauphins et des baleines

Qui n'a jamais eu envie au moins une fois dans sa vie de voir plonger dans l'immensité de l'océan la puissante nageoire caudale d'un cachalot ou d'observer les sauts acrobatiques des dauphins? Ce rêve peut devenir réalité à de nombreux endroits aux Philippines, et ce, en pleine nature.

À Bohol, l'eau qui entoure Pamilacan Island est le lieu de rendez-vous des grands cétacés, parmi lesquels on retrouve les dauphins. Cette île minuscule était autrefois utilisée par les Espagnols comme avant poste pour surveiller l'éventuelle arrivée de pirates et autres ennemis. Ses occupants vivaient de la pêche au requin, à la raie manta et à la baleine, ce que rappelle le nom de l'île, puisque Pamilacan signifie harpon. Depuis que les mammifères marins sont devenus des espèces très protégées, on a pris conscience que ces animaux étaient bien plus précieux vivants que morts. Les anciens bateaux de pêche à la baleine ont été transformés à des fins touristiques. Les insulaires qui connaissent les meilleurs endroits pour observer ses animaux en expliquent désormais la vie et le comportement lors d'excursions à bord de ces bateaux.

La Plongée

Ceux qui ne souhaitent pas se contenter de suivre des yeux les mammifères marins et préfèrent les accompagner dans les profondeurs de l'océan, trouveront leur bonheur à Bohol. La région a la réputation d'être l'une des destinations de plongée les plus fascinantes d'asie. Des panoramas sous-marins de choix avec d'impressionnants jardins de corail et des animaux aquatiques aux couleurs somptueuses attendent les plongeurs le long des côtes de Balicasag, Panglao Town et de Cabilao à Loon. Le paysage sous-marin est formé de tombants, de crevasses mystérieuses aux parois fragiles.

L'île de Balicasag

Balicasag est accesible depuis Alona Beach en trente minutes de bateau. La zone qui entoure l'île est considérée comme étant l'un des sites de plongée les plus intéressants de Visayas. La Black Coral Florest, une zone où l'on trouve du corail noir dès 30 mètres de profondeur, est particulièrement appréciée. Les occupants des récifs, plutôt rares, ne le colonisent normalement qu'à des profondeurs supérieures à 50 mètres. À Turtle Point, on croise souvent des tortues de mer à la recherche de la protection qu'offre la paroi escarpée rongée de grottes aux formes de cathédrales. Le cathédrale Wall constitue un autre site de plongée remarquable. N'oubliez pas de prendre une lampe de poche pour éclairer les multiples crevasses et fissures des parois!

L'île de pamilacan

Il faut compter une heure pour rejoindre Pamilacan en Bateau depuis Alona Beach. Tout autour de la petite île se décline d'impressionnants payssages marins qui constituent "l'aire de repos des raies manta". Outre les imposants coraux éventails, les gorgones, les ascidies, les éponges et les anémones de mer aux superbes couleurs, on peut y observer des requins-baleines et des raies manta.

L'île de panglao

Les jardins de corail, les parois à pic et les tombants autour de l'île abritent une vie marine intense. Attenant à la base de plongée, Alona Beach constitue le point de départ pour des récifs notamment idéaux pour des plongées d'orientations et de nuit. À deux kilomètres d'Alona Beach, Arco Point abrite un mystérieux tunnel dans le récif. Son entrée est située à huit mètres et la sortie à 18 mètres de profondeur. De nombreux coraux mous, serpents de mer et murènes peuvent y être admirés.

Bohol est l'une des provinces idylliques de la région des Visayas. Outre l'île principale, cette superbe archipel comprend 61 îles de plus petite superficie. Tagbilaran City, la capitale, se trouve sur la côte sud-ouest. La province compte plus d'un million d'habitants qui parlent essentiellement le boholano, l'anglais, et le tagalog. Les Boholanos sont un peuple particulièrement pacifique et calme. Gentillesse et hospitalisé sont deux valeurs profondément ancrées dans leur cœur.