Cliquez sur l'image pour agrandir et parcourir l'album...

Tokyo

Tokyo Sky Tree
Cerisiers le long de la rivière Meguro
Musée Ghibli

Région de Tokyo

Automne au Mont Fuji
Kamakura : le Grand bouddha ou Daibutsu

Kyoto

Fushimi Inari
Temple Kinkaku-ji
Forêt de bambous de Sagano

Nara

Temple Todai-ji
Daim en liberté

Hiroshima

6 Août, cérémonie de la paix à Hiroshima
Okonomiyaki, l'une des spécialités d'Hiroshima

Miyajima

Depuis l’antiquité, Miyajima est considérée comme une île sacrée. Cette croyance s’est maintenue à travers les âges, dans le sanctuaire sur pilotis d’Itsukushima (inscrit au Patrimoine Mondial de l’Humanité par l’UNESCO) et dans ses nombreux autres sanctuaires shintos. Le grand torii (portique shintoïste) flottant est l'une des attractions touristiques les plus populaires du Japon et est considéré comme l'une des trois perspectives les plus spectaculaires du pays.

Miyajima est une île où cohabitent les hommes et les dieux.

Torii de Miyajima
Gâteau Momiji Manjû : l'une des spécialités de Miyajima

Alpes japonaises

Maisons aux toits de chaume de Shirakawago
Ruelle traditionnelle de Takayama
Jardin Kenroku-en à Kanazawa

Tsumago - Magome

A l’époque des samouraïs, les seigneurs locaux, les daimyo, devaient régulièrement visiter le shogun avec leurs armées.

Cinq routes principales les menaient, depuis les différentes provinces, à Edo. Le chemin pédestre entre Tsumago et Magome emprunte l’une de ces routes, nommée Nakasendo.

Ces deux petits villages ont conservé le style de l’époque Edo. Vous y verrez peu de voitures et de lignes à haute tension, ce qui confère à l’endroit un caractère authentique.

Tsumago
Nakasendo,l'une des cinq routes d'Edo pendant la période Tokugawa
Magome

Retour à la page Japon