La région de la Pampa


Le terme « pampa » est d’origine quechua, langue de nombreux peuples précolombiens et signifie « plaine ». La Pampa, ce sont les terres immenses de gauchos, des prairies à perte de vue bordées par de majestueuses montagnes et des plages accueillantes.
 
L’étendue exacte de La Pampa restera toujours objet à discussion mais comprend en général les provinces de Buenos Aires (sans la capitale fédérale), La Pampa, Santa Fé et Córdoba.
 
Même si le mode de vie du gaucho a sensiblement été changé suite aux transformations des terres en une machine d’exportation de viande, soja et céréale, on le trouve toujours. Il suffit de s’enfoncer dans l’intérieur de la pampa pour se rendre compte que le gaucho n’est pas un mythe disparu dans le grand fracas des impératifs touristiques, bien après que les grandes estancias (fermes) ont clôturé les pâturages. La Pampa reste le cœur de l’Argentine qui nourrit le bétail et les chevaux.
 
Climat
On diffère entre deux zones climatiques : la pampa humide, de long de la côte et la pampa sèche, plus à l’ouest.
Province de Buenos Aires : climat tempéré, avec des étés chauds, des hivers très frais et ventés et des printemps et automnes modérés et souvent pluvieux.
Cordoba : climat subtropical avec des étés très chauds, des hivers doux et des températures très modérées pendant le reste de l’année.
Mar del Plata : climat tempéré chaud. Même pendant les mois les plus secs (juin à septembre), de fortes averses peuvent s’abattre sur la côte.

  


Retour à la page infos pays Argentine